Juillet au jardin


En juillet, ce sont les vacances, on regarde pousser… enfin, pas que 😉

On commence par se poser un peu et observer. Qu’est-ce qui pousse bien, qu’est-ce qui va moins bien. Le jardinage est une expérience renouvelée chaque année. Il est bon de voir ce qui n’a pas bien fonctionné et pourquoi afin d’éviter de réitérer les mêmes erreurs les années suivantes!

Continuez à bien couvrir votre sol ! En juillet, les céréaliers récoltent, c’est le bon moment pour obtenir de la paille ou du foin 😉 En maintenant une bonne épaisseur de mulch, vous économisez sérieusement sur les arrosages tout en continuant à nourrir votre sol et à vous prémunir de l’invasion d’adventices (*) (vous savez, ces « mauvaises herbes  indésirables »). Vous connaissez sans doute le vieux dicton « un binage vaut deux arrosages », en couvrant votre sol, plus besoin de biner, « un paillage vaut plusieurs binages » !

Côté potager :

Continuez à bien attacher et guider vos plants au fur et à mesure de leur pousse. Vous éviterez ainsi de voir vos pieds de tomates s’effondrer sous le poids de leurs fruits et gagnerez de la place au sol avec vos courges.

Mettez des tuteurs à vos plants de tomates pour ne pas que les tiges se cassent sous le poids des fruits.

Domptez vos plants de courges! Ici, je la fait courir sur le grillage « anti-poules », gain de place au niveau du sol!

Continuez à éclaircir vos légumes semés en pleine terre, ne gardez que les plus beaux plants.

Beaucoup de légumes commencent à être bons à récolter. Faites-le intelligemment, au fur et à mesure plutôt qu’en une seule fois.
Prélevez vos courgettes quand elles sont encore jeunes, elles sont plus savoureuses et tendres et le pied en donnera plus.
N’arrachez pas les racines de vos salades mais coupez-les, ainsi vos salades donneront encore, certes moins, mais autant profiter jusqu’au bout de ce que la nature nous offre.
Si vous avez butté  vos pommes-de-terre avec de la paille, vous pouvez récolter de manière précoce les tubercules le plus en surface, laissez ensuite la plante finir son cycle et se faner pour pouvoir récolter le reste. Les tubercules « oubliés » dans le sol redonneront des plants l’année prochaine 😉. Récoltez ail, oignons, échalotes dès que les feuilles sont fanées, sortez-les de terre et laissez-les sécher au soleil quelques jours.

Si vous souhaitez produire vos propres semences, sélectionnez les plants qui vont être les « heureux parents ».
Gardez les plus beaux spécimens de courgettes par exemple et laissez-les  grossir, les jeunes courgettes ne contiennent pas de graines viables, mais les grosses, moins bonnes à la consommation, vous donneront de belles graines charnues.
Pour vos tomates, laissez bien grossir quelques fruits de vos plus beaux plants. Après les avoir cueillis, prélevez les graines avec le gel qui les entoure et placez-les dans un bocal avec un peu d’eau pendant 3 jours. Elles vont fermenter et le gel va se décoller. Passez-les sous un jet d’eau dans un chinois pour bien les nettoyer et laissez-les sécher à l’abri du soleil. Une fois bien sèches, mettez-les dans un petit sachet en papier et dans un endroit hermétique au frais et dans l’obscurité. Vous pouvez aussi simplement faire sécher vos graines de tomates entre 2 essuie-tout, une fois sèches, mettez les dans le sachet avec les morceaux de papier absorbant trop bien collés.
Laissez monter vos plus belles salades et autres « réussites de votre potager »  en graines, récoltez-les et laissez-les bien sécher avant de les ajouter à votre collection de semences.
Vous pourrez ainsi conserver de nombreuses années des semences de plants adaptés à votre terrain et votre façon de jardiner !

Laissez monter vos plus belle salades en graines pour garder vos propres semences. En plus, c’est joli 😉

Éclaircissez les jeunes pousses des légumes semés en juin (carottes, choux, navets, poireaux, salades,…).

Il est temps aussi de penser à vos productions futures. Semez en godet ou sur place vos légumes d’automne !

Pour la survie de vos plants, pas de semis ou repiquage en période de canicule…

Semis : Arroche, betteraves, Bettes, carottes, cerfeuil, chicorées, choux, cresson,  épinards, fenouil, haricots (jusque mi-juillet), mâches, moutarde de Chine (à partir de mi-juillet), navets, oignons blancs, persils, poireaux, pois, pourpiers, radis, roquettes, salades… et si vous avez un coin « vide », semez de l’engrais vert.

Plantations : choux et poireaux d’hiver, aromates, … et c’est la dernière limite pour planter les tomates, courgettes et courges (avant mi-juillet).

Côté arbres, arbustes et rosiers :

La période est idéale pour bouturer les tiges herbacées ou semi-ligneuses de vos arbustes (Cytises, hamamélis, viorne lantana, houx, potentilles, caryopteris, troènes, weigelia, chèvrefeuilles, hibiscus, bignones, actinidias (kiwis)…) et pour marcotter (clématites, jasmins, bignones,…).

On peut tailler les tiges d’arbustes d’ornement à floraison printanières tardives.
Fin du mois, on peut aussi tailler nos haies épineuses (aubépines, pyracanthas,..). Les rameaux sont moins lignifiés et donc plus faciles à couper. Les nichées d’oiseaux sont normalement finies, mais restez vigilants !
Tout au long de l’été, on peut tailler les branches devenus peu esthétiques ou encombrantes pour le passage (glycine, seringa, cotonéaster, romarin,…).
Il vaut mieux faire des tailles douces en plusieurs fois qu’une grosse taille d’un coup, l’arbuste est ainsi moins « traumatisé ».

Pour vos rosiers, coupez les fleurs fanées au fur et à mesure pour prolonger leur floraison, ainsi, la plante ne s’épuise pas à faire des graines. Surveillez aussi l’apparition de gourmands et supprimez-les, eux aussi épuisent la plante.

Supprimez les fleurs fanées de vos rosiers, cela permettra d’obtenir une plus longue floraison.

à gauche: feuille de rosier « horticole » avec 5 folioles. à droite, feuilles d’un gourmand avec 7 folioles.

Côté fleurs :

Placez des tuteurs aux tiges florales de vos glaïeuls, dahlias, asters,..  Surtout s’ils sont exposés aux vents, ce serait dommage de les voir se casser !

Avec un tuteur, la fleur de ce glaïeul ne risque pas de se briser sous son poids ou l’effet du vent.

Divisez les vieilles touffes de vivaces à floraison printanière (iris, pivoines,…) qui fleurissent moins bien, cela leur redonnera du punch l’année prochaine.

Taillez vos lavandes après floraison en leur gardant le plus possible un aspect « buissonnant », n’oubliez pas, on ne taille pas une lavande en coupant où il n’y a que du bois mais bien dans la partie encore verte.

Supprimez les fleurs fanées de vos plantes pour qu’elles continuent à fleurir (Cosmos, Hémérocalles, gaillardes, achillées, scabieuses, géraniums…)

Retirez les fleurs fanées pour prolonger la floraison de la plante (ici cosmos).

Cette magnifique fleur d’hémérocalle ne durera qu’un jour, coupez-la une fois fanée.

Semis : Gerberas, cyclamens, cosmos, ipomées, balsamines, roses trémières, bisannuelles (pâquerettes, myosotis, pensées, silènes, giroflées, delphinium, campanules,…)

Plantation : bulbes d’automne ( glaïeuls, amaryllis, colchiques, …)

Côté pelouse :

En été, ne tondez jamais votre gazon trop court, il serait brûlé par le soleil.
Laissez une partie de la tonte en place (tondeuse mulching) et gardez le reste pour pailler vos parterres!
Même mieux ! Laissez par endroit des bandes non tondues. Outre le fait que les insectes et la faune vous seront reconnaissant, votre pelouse ainsi montée en graine va se ressemée naturellement. Fini les pelouses dégarnies ! Et oui, pour rappel, la durée de vie d’une graminée (et donc de votre pelouse) est de 5 ans maximum… En plus, vous laissez d’autres plantes venir s’installer dedans avec souvent de très belles surprises (pâquerettes, mauves, camomilles, coquelicots,…)

Ne tondez pas partout, laissez des bandes de pelouses fleurir! Votre pelouse se ressèmera naturellement et puis… ça fait moins de travail 😉

Et puis, sortez dans votre jardin, profitez-en ! Faites chauffer le barbecue !!

Harmony.

NB : Si vous n’êtes pas sûrs de faire les bons gestes, n’oubliez pas que vous pouvez faire appel à mes services à domicile ou venir jardiner avec moi chez moi 😉

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *