Avril au jardin 4


Ça y est ! Le printemps est bien là, la végétation entre en pleine effervescence !
Mais les saints de glaces ne sont pas encore passés, soyez vigilant aux températures nocturnes.

Surveillez la floraison des lilas, celle-ci indique l’arrivée du printemps météorologique! La nature nous parle et donne des indices plus fiable qu’un calendrier 😉Les jardiniers expérimentés le savent, c’est lorsque le lilas est en fleur que l’on plante les pommes de terre!

La nature annonce le printemps avec la floraison du lilas 😉

En avril, avec l’arrivée du printemps, on s’active au jardin!

Côté potager :

Si il vous reste des légumes d’hiver (choux, chicons, salades d’hiver…) à récolter, il est plus que temps, ils vont monter en fleur sinon ;).
Bien sûr, n’hésitez pas à laisser certains de vos légumes faire leurs fleurs, vos petits assistants naturels vous en remercieront 😉

Une fleur de poireau: un vrai régal pour bon nombre d’insecte 😉

Les premières récoltes de radis et d’asperges commencent.

Préparez vos parcelles de potager libres à accueillir vos futurs plants. Ajoutez-y du compost mûr en surface, d’une part cela va enrichir votre terre, d’autre part, cela va l’aider à se réchauffer grâce à la couleur foncée du compost.

N’oubliez pas de retirer le mulch en place quelques jours avant de semer pour que la terre se réchauffe plus vite, vous en remettrez une fois les semis et plantations effectués 😉

Les semis continuent en avril et vous pouvez commencer à éclaircir ceux éventuellement réalisés en mars 😉

Semis sous abris en godet : Tomates, melon, poivrons, concombres et cornichons, piments, courgettes et courges, aubergines, choux-fleurs, céleris, haricots verts, flageolets, maïs, tournesol, basilic,…

Pour les semis en godets, n’oubliez pas que l’on ne repique pas une plante tant qu’elle n’a pas fait ses vraies feuilles. Les premières feuilles qui apparaissent sont les cotylédons, la « réserve d’énergie » de la graine, il faut attendre l’apparition de 4 vraies feuilles avant de transplanter le plantule 😉

Semis en place/pleine terre : bettes, laitues d’été, frisées, scaroles, choux d’hiver, choux rouges, betteraves, fenouils, épinards, radis, navets, carottes et haricots (fin du mois), persil, ciboulette…

Plantations en pleine terre : Pommes de terre, artichauts, crosnes, asperges, poireaux…

Les semis en godets ont un sérieux désavantage, la terre y est en milieu clos et risque de s’épuiser avant que vos plants ne rejoignent la pleine terre.
Pour éviter ce désagrément, arroser une fois sur 5 avec de l’eau enrichie avec du purin de plantes.
Mais quel purin de plante? Celui réalisé avec vos mauvaises herbes tout simplement!
Remplissez un récipient avec vos mauvaises herbes et recouvrez le tout avec de l’eau. Laissez votre récipient couvert dans un coin à l’ombre et mélangez tous les jours. Des bulles vont se former, quand elles ne se forment plus, il est temps de filtrer votre purin, sinon le mélange va fermenter. Le jus ainsi recueillit sera dilué à 10 % (1 litre de purin pour 10 litre d’eau) et servira pour enrichir la terre de vos godets. Les herbes utilisées seront déposées au compost ou utilisées en mulch. Voici là une façon intéressante de valoriser vos mauvaises herbes, vous ne trouvez pas?

Côté arbres, arbustes et rosiers:

Paillez généreusement leurs pieds et mettez-y encore un peu de compost.

Il est encore temps de planter les plants achetés en conteneurs et vos arbustes à feuillage persistant (lauriers, rhododendrons,…).

En avril, c’est le moment de faire les greffes et de bouturer.

Supprimez les gourmands (rejets poussant à la base) de vos fruitiers, ils épuisent inutilement vos arbres.

Pour rappel, il est interdit de tailler les haies du 15 mars au 31 juillet, rangez donc vos outils de coupe pour respecter la nidification des oiseaux 😉

Côté fleurs :

Dès que vos fleurs de printemps sont fanées (narcisses, jonquilles, tulipes, jasmins,…) ôtez-les afin que vos plantes ne s’épuisent pas à faire des graines et gardent leur force pour refaire leurs réserves pour l’année prochaine. Par contre, ne retirez surtout pas les feuilles même si elles jaunissent, ce sont elles qui vont constituer les réserves du bulbe.

Une fois la floraison des tulipes et autres plantes à bulbe finies, ôtez les fleurs fanées, mais pas touche aux feuilles!

Plantez les bulbes à floraison estivale et automnale (glaïeuls, lys, canna, arums, bégonias, dahlias…).
Semez les vivaces et annuelles (immortelles, mufliers,…) dès les dernières gelées.
Toujours après les gelées, vous pouvez planter les vivaces achetées en godet.

Il peut y avoir des gelées jusque mi-mai (les saints de glaces), surveillez la météo pour protéger vos semis et plants avec un voile d’hivernage si nécessaire.

Côté  aromates : Elles peuvent rejoindre la pleine terre (Romarin, sarriette, thym, origan, menthe, persil (semis),…).

Vous pouvez aussi commencer à sortir vos plantes méditerranéennes que vous aviez rentrées pour l’hiver. Mais rentrez-les à l’intérieur la nuit (surtout si du gel est annoncé).

Pour les oiseaux, il ne faut plus les nourrir, mais vous pouvez accrocher aux arbres, près des endroits de nourrissage, les poils que vous retirez à vos animaux de compagnie lors de leur brossage… Les oiseaux les utiliseront pour confectionner leur nid !

Cueillette de poils pour confection de nid bien chaud 😉

Allez, tous au jardin !

Votre coach.

Pour rappel, je vous propose de nombreux ateliers thématiques sur le jardinage au naturel pour vous aider à mieux entretenir et comprendre votre jardin.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Avril au jardin

  • Un ancien voisin

    Super tes conseils Harmony, je n’ai pas un super jardin mais j’essaie de m’y mettre depuis que je lis le blog… bonne continuation…a+

    • Harmony Auteur de l’article

      Tous les jardins sont de supers jardins potentiels, même les plus petits! Le tout est de savoir accueillir la nature chez soi 😉
      Merci pour tes encouragements et bonne continuation à toi aussi mon ancien voisin 😉

    • Harmony Auteur de l’article

      Merci Aurélie pour ce partage 😉
      Effectivement, la culture de pommes de terre sur gazon fonctionne très bien et comme tu le souligne, prépare bien le sol pour la suite.

      Il existe plusieurs méthodes « originales » pour cultiver ce tubercule. La tour à patate en fait partie (et cela fait partie de la longue liste des articles que j’aimerai écrire….dès que j’ai du temps).

      Personnelement, je procède de manière similaire à cette vidéo. Je dépose les jeunes tubercules sur mon sol et recouvre de compost puis de paille. J’augmente la hauteur de mes buttes au fur et à mesure du développement des plants en rajoutant de la paille et des tontes de pelouse. La tonte de pelouse est indispensable pour l’apport en azote, surtout avec la paille qui en contient très peu. Et lorsque je viens à manquer de tonte de pelouse (la mienne n’est pas très grande), j’arrose de temps en temps avec du purin d’ortie dilué à 10 % pour compenser ce manque d’azote 😉 Au final, j’obtiens de beaux tubercules qui de surcroît sont très faciles à récolter et sont déjà bien propre!