Février au jardin 7


Février… les jours commencent à rallonger, certaines plantes pointent déjà le bout du nez, les oiseaux commencent le repérage pour leurs nids… ça sent le printemps… Mais ne vous y trompez pas, nous sommes encore en hiver !

Le perce neige annonce la fin de l’hiver.

Les crocus apportent de la couleur!

En attendant le printemps, février est propice pour préparer son jardin pour les beaux jours à venir.

Généralement les précipitations sont assez importantes en février. Pensez à stocker cette précieuse ressource en installant des tonneaux de récupération d’eau de pluie si ce n’est déjà fait.  Vous serez heureux d’avoir de l’eau en suffisance pour les mois les plus secs.

C’est le dernier mois pour planter vos arbres et arbustes à racines nues. Plantations à faire s’il ne gèle pas bien sûr.  Pour les arbres et arbustes en conteneurs, rien ne presse, vous avez jusqu’à la fin du printemps pour les planter.
Dernier mois aussi pour effectuer les tailles d’hiver (arbustes à floraison estivale, pommiers, poiriers, vignes, petits fruitiers,…), et ce, toujours hors gel. Fin du mois (jusque mi-mars), taillez vos buis. Les arbustes qui fleurissent au printemps ne  doivent évidement pas être taillés maintenant, il faudra attendre la fin de leur floraison. Pour les reconnaître, sachez que dès la fin du mois leurs boutons sont gonflés par la présence de boutons floraux sous les écailles.

Ce n’est pas encore trop tard pour aidez vos fruitiers en apportant un amendement (*) organique (style fumier bien décomposé) déposé  à leurs pieds.

Une taille fera du bien à ces petits fruitiers!

Un bon apport de compost pour nourrir les arbres fruitiers.

Côté potager: c’est toujours l’heure du repos.
Continuez le paillage pour protéger votre sol et vos plantes du froid et des intempéries. Maintenez les protections contre le froid (voilages,…).
Commencez à nettoyer vos parcelles en retirant les indésirables, les plantes fanées ou gelées. Vous pouvez mettre ces « déchets » dans votre compost ou directement sur vos parcelles (en les recouvrant éventuellement de paille pour l’esthétique).
Commencez les apports de compost.
Récoltes: Continuez à récolter poireaux, endives, épinards, mâche, oseille, choux…

Plantations/semis en pleine terre: Fin du mois (si les conditions sont bonnes: températures clémentes et sol pas trop détrempé), vous pouvez commencer à planter les échalotes, topinambours, pommes de terre, oignons et l’ail. C’est aussi le moment de semer les fèves comme la délicieuse fève des marais.
Semis sous châssis froid: Les semis sous châssis peuvent aussi commencer fin février:  épinards, laitues, radis hâtifs, carottes de printemps, cerfeuil, persil, cresson alénois, roquette…
Semis à l’intérieur: Au chaud, vous pouvez aussi semer à la fin du mois les melons, poivrons, piments, tomates, aubergines, céleris (à côtes et raves), chicorée scaroles et frisées, choux cabus d’été. Attention, ne commencez pas vos semis au chaud trop tôt si vous n’avez pas suffisamment de lumière, sinon vos plants vos simplement filer. N’oubliez pas non plus que pour les légumes sensibles au froid (tomates, aubergines, poivrons et piments, melons), il faudra les garder au chaud et en pots jusqu’au moins mi-mai… et tant qu’ils seront en pots, ils ne pourront pas s’épanouir correctement 😉

Poireau bien à l’abri sous son mulch.

Le chou kale promet encore quelques récoltes.

Côté jardin d’ornement: on se réveille doucement.
Comme pour les arbustes, la plantation des rosiers à racine nue est encore possible. Leur taille est possible dès la mi-février.
Taillez les anciennes fleurs de bruyères et d’hortensias. Bouturez les chrysanthèmes.
Prenez soin de votre pelouse, démoussez-la et ressemez aux endroits dégarnis si nécessaire.
Sous abris au chaud, commencez vos semis de fleurs d’été (œillets d’indes, pétunias, impatiens,…).
Mi-février, plantez les bisannuelles (pensées, primevères, myosotis).
Fin du mois, vous pouvez planter les souches tubéreuses d’anémones dans un sol riche, bien drainé et léger avec une exposition chaude et ensoleillée (au pied d’un mur exposé sud par exemple).
Commencez à « réveiller » vos bulbes d’été (Dahlia, bégonias, cannas) qui ont été remisés pour l’hiver.

ça se réveille au jardin, ici, les hémérocalles.

L’aconit pointe aussi le bout de ses feuilles.

Profitez de cette période encore calme pour nettoyer et désinfecter vos pots de fleurs et jardinières.

Continuez à nourrir les oiseaux  jusqu’aux beaux jours.  Ils commencent le repérage pour leurs nids, c’est donc encore le moment pour installer de nouveaux nichoirs, mais surtout, nettoyer les anciens !

La mangeoire ne se dégarnie pas de ses graines en cette fin d’hiver.

Bon courage!
Votre coach.

Pour rappel, je vous propose de nombreux ateliers thématiques sur le jardinage au naturel pour vous aider à mieux entretenir et comprendre votre jardin.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires sur “Février au jardin