Les utilisations du charbon de bois au jardin et ailleurs. 2


Après vous avoir parlé des utilisations de la cendre, il est normal que je consacre un article au charbon de bois car, si celui-ci peut aussi être valorisé de différentes façons, ses utilisations sont bien différentes de celles des cendres.

Le charbon de bois est le résidu d’une combustion incomplète du bois, il est solide, noir et friable.
La cendre, quant à elle, est une poudre grise très fine, résidu de la combustion complète du bois.
Si cendres et charbon se récoltent au même endroit, ils n’ont ni la même composition, ni la même structure, il est donc logique que leurs utilisations diffèrent.

Quel charbon utiliser ?

Tout comme pour la cendre, on utilisera uniquement du charbon issu de la combustion de bois non traité. N’utilisez jamais de charbon de bois provenant de la combustion de bois peint, vernis, ou traité, ni de bois composite ou de panneaux de bois contenant des colles chimiques. N’utilisez surtout pas le charbon de bois destiné à votre barbecue ou à votre chaudière car il a subi des traitements pour s’enflammer plus facilement.
Vous pouvez également vous procurer du charbon de bois horticole en jardinerie mais le but de mon article est de vous faire valoriser un déchet et non dépenser inutilement de l’argent, si vous n’avez pas de cheminée, vous avez bien une connaissance qui sera heureuse de vous fournir le contenu de sa « poubelle de cheminée ».

Seul le charbon issu de la combustion de bois non traité convient.

Pour récupérer votre charbon de bois, il vous suffit de le récolter les plus gros morceaux dans votre cheminée (ou brasero, barbecue, poêle à bois, …) bien refroidie et les plus petits lorsque vous tamisez la cendre.
De nombreuses utilisations nécessitent que le charbon soit réduit en poudre, pour ce faire, c’est l’occasion de ressortir votre vieux mortier ou, à défaut, un marteau fera l’affaire. Placez alors les morceaux de charbon dans un sac en plastique bien résistant et défoulez-vous de vos frustrations de la journée…

Pour réduire le charbon en poudre, choisissez votre arme…

Conservez votre charbon entier ou en poudre à l’abri de l’humidité dans un sac plastique ou une boite métallique.
Pour votre sécurité, portez toujours un masque et des lunettes de protection lors de l’utilisation de la poudre de charbon.

Zoom sur le charbon

Le charbon, produit de la combustion incomplète du bois, est essentiellement composé de carbone et de matières volatiles (hydrogène et hydrocarbures). Quand il brûle ce sont les matières volatiles dégagées qui s’enflamment. La masse solide incandescente est constituée par le carbone ; celui-ci, combiné à l’air, brûle en provoquant un fort dégagement d’énergie.

Sa structure très poreuse lui confère des propriétés adsorbantes : il a ainsi la capacité d’extraire et de fixer de nombreuses substances, en particulier les molécules toxiques, les bactéries et les champignons microscopiques.

Le charbon est une matière poreuse essentiellement composée de carbone.

Sa nature poreuse lui confère également la faculté de jouer le rôle de gîte pour les bactéries, certains champignons, et plus généralement pour les éléments nutritifs du sol.

Ces propriétés en font un excellent allié pour le jardin, la maison ou même notre santé, mais dans ce dernier cas, on utilisera le charbon sous sa forme activée plus sûre et plus efficace (charbon actif).

NB : Le charbon actif est obtenu par processus de carbonisation à haute température (600°C) et en absence d’air d’un élément organique végétal riche en carbone tel que le bois de frêne, de peuplier ou les coques de noix de coco ; c’est ce processus particulier qui donne au charbon actif son pouvoir ultra absorbant. Il peut en effet absorber 100 fois son volume en gaz. Ce n’est donc pas tout à fait le même que celui ramassé dans votre cheminée…

Utilisations au jardin :

Au jardin, le charbon de bois va nous être utile pour la santé de nos plantes grâce à ses propriétés antifongiques et antibactériennes (en utilisation préventive) mais aussi pour celle de notre sol via ses propriétés fertilisantes et sa porosité (il améliore les propriétés physiques, biologiques et chimiques du sol).

Pour améliorer votre terre :

L’usage du charbon de bois pour améliorer le sol est un procédé ancestral bien connu (cultures sur brûlis – bon ok, la cendre intervient aussi dans ce processus qui est bien sûr ultra destructeur) et utilisé en agriculture pour restaurer des sols dégradés ou appauvris (utilisation de biochar ou agrocharbon).
En quantité suffisante, le charbon de bois va avoir plusieurs impacts sur votre sol : il va stimuler la vie (+ de mycorhizes), améliorer ses capacités de rétention d’eau et de nutriments, augmenter le taux de matière organique du sol, augmenter légèrement le pH et diminuer le lessivage des nitrates. Le charbon de bois est indiqué particulièrement pour les sols pauvres en matière organique et soumis à la sécheresse.

Toutefois, pour être efficace et voir une augmentation de la fertilité et du rendement de vos plantes, il vous faudra mélanger 10 % de poudre de charbon à votre terre, ce qui est une quantité non négligeable ! De plus, lorsque l’on jardine sur sol vivant, on évite le plus possible de remuer son sol afin de laisser ses occupants travailler tranquillement pour nous. Un mulch régulier garanti l’apport en matière organique de votre sol et tous les avantages qui en découlent (bien plus que ceux du charbon seul). Inutile donc d’incorporer du charbon au sol de votre potager.  
Néanmoins, lors de la création d’une nouvelle parcelle, le mélange de poudre de charbon à votre terre peut se justifier sur un sol ingrat et appauvri ou sur un sol argileux bien lourd (pour le rendre plus léger et plus drainant) et dont la présence de pierres ou autre vous oblige de toute façon à retourner.

Par contre l’intérêt de mélanger de la poudre de charbon à de la terre devient bien réel pour tout ce qui concerne vos jardinières, pots de fleurs et bacs de culture hors sol, qui sont des supports favorables au dessèchement rapide du substrat et dont ce dernier doit de toutes façons être renouvelé régulièrement.

Pour réduire le dessèchement du substrat de vos plantes en pots, ajoutez-y de la poudre de charbon.

Pour lutter contre la fonte des semis :

La fonte des semis est un pourrissement des graines lors de leur levée provoqué par des champignons présents dans le substrat utilisé. Elle touche particulièrement les semis précoces que l’on effectue en terrine à l’intérieur de la maison.

Pour lutter préventivement contre la fonte des semis, il vous suffit de mélanger de la poudre de charbon à votre substrat lors de la réalisation des terrines ou d’en saupoudrer la surface lors du semis et une deuxième fois lors de la levée des graines. Vous pouvez aussi combiner les deux techniques. C’est un traitement préventif, si la fonte touche vos semis, il ne vous restera plus qu’à recommencer…

Pour assainir les plaies des végétaux :

Le charbon de bois va permettre aux plaies des végétaux de cicatriser sans que les bactéries ou les champignons ne s’y développent.
Lorsque vous taillez vos arbres et arbustes, lors de la division des rhizomes, ou suite à un accident, bref, dès qu’une plante est blessée (volontairement ou non), enduisez la plaie en la saupoudrant avec de la poudre de charbon ou en la badigeonnant d’un enduit fait d’eau et de cette même poudre.

Pour votre pralin :

Lors de la confection de votre pralin (*), n’hésitez pas à y ajouter un peu de poudre de charbon pour assainir et stimuler les racines.

Pour repousser les limaces et escargots :

Les gluants n’aiment visiblement pas le contact de la poudre de charbon. Toutefois, avant d’en étaler partout dans votre potager, n’oubliez pas que c’est la dose qui fait le poison (n’en abusez pas au risque de déséquilibrer la vie du sol), et que seul un cordon de poudre ne serra pas suffisant pour décourager les gloutonnes… On ne lutte pas contre les limaces, on cohabite avec elles (cfr article « la bouillie borderline de Bébert »).

Pour la santé de vos poules :

Dans la nature, les animaux mâchent souvent des branches carbonisées et des souches après les feux de forêt. Le charbon agit comme un laxatif et un désinfectant qui nettoie le corps des toxines de l’animal (chez nous aussi). En outre, le charbon contribue dans une certaine mesure à l’élimination des parasites internes.

Proposez-en quelques morceaux broyés à vos poulettes, elles apprécieront.

Pour purifier l’eau :

Les propriétés adsorbantes du charbon permettent de purifier l’eau et d’éviter qu’elle ne croupisse.
En plongeant simplement un morceau de charbon dans l’eau, il capture les impuretés de celle-ci (pesticides, molécules toxiques, résidus chimiques, …) et limite le développement des algues et des bactéries. Vu que le charbon absorbe mais ne détruit pas les impuretés et bactéries, il est important de renouveler périodiquement le charbon dédié à cet usage.

On pourra utiliser cette astuce pour garder plus longtemps propre et pure l’eau des abreuvoirs des poules et oiseaux du jardin, celle de nos bouquets de fleurs ou boutures à l’eau, l’eau de pluie récupérée (placez alors plusieurs morceaux de charbon dans un bas nylon fermé et attaché avec une corde pour pouvoir le récupérer facilement au fond du bidon ou de la citerne), ….

Bouture de misère.

Le charbon de bois peut aussi être utilisé pour purifier l’eau que nous buvons, mais on utilisera alors du charbon actif pour nettoyer l’eau du robinet de son chlore notamment ; le charbon ne détruit pas les bactéries (il limite leur développement), encore moins les virus …

Pour votre jardin d’intérieur :

Les propriétés antiseptiques et antifongiques du charbon de bois vont également nous être utiles pour notre jardin d’intérieur.

Ajouter quelques petits morceaux de charbon au substrat de culture de nos plantes d’intérieur va prévenir des attaques de bactéries pathogènes (erwinia, pseudomonas, …) et de champignons (botrytis, phytophtora, …), particulièrement pour les orchidées.

Vos orchidées apprécieront quelques morceaux de charbon dans leur substrat.

De même, le charbon de bois sera utile dans un terrarium ou un « jardin en bonbonne ». Une bonne couche de poudre de charbon étalée au fond empêchera le développement des bactéries entrainant la formation de mauvaises odeurs dans ces milieux humides et peu aérés.

Utilisations à la maison :

Pour neutraliser les mauvaises odeurs :

Le charbon de bois, vu qu’il adsorbe les particules fines, à la capacité d’absorber les mauvaises odeurs. Il vous suffit d’en placer quelques morceaux (directement entier ou en poudre, dans un bol, dans un sac en tissu, un bas nylon, …) dans les endroits qui refoulent et de laisser faire le charbon : dans la poubelle « compost », dans la litière des animaux de compagnie, dans le frigo, dans la manne à linge, dans une paire de chaussure, aux quatre coins d’une pièce qui sent le renfermé, … Il vous faudra juste changer le charbon quand sa capacité d’absorption semblera atteinte.

Votre armoire à chaussure refoule? Placez du charbon dans un morceau de tissu…

Contre les problèmes d’humidité et les moisissures :

Le meilleur moyen d’éviter les problèmes d’humidité dans sa maison est de prévenir les fuites et de surveiller l’étanchéité des tuyaux et bâtiments. Toutefois, en cas de soucis d’humidité, le charbon pourra une fois de plus nous aider puisqu’il est champion pour absorber l’humidité !

Des taches de moisissures apparaissent sur les vêtements dans votre armoire, les draps sont imprégnés d’une mauvaise odeur ? Vos meubles ou encore les planchers et les murs eux-mêmes sont victimes de l’humidité ? Placez quelques morceaux de charbon dans un boîte à chaussures dont le couvercle a été perforé de quelques trous, et installez la boîte dans un coin de la pièce humide ou dans l’armoire problématique. Changez le charbon une fois par semaine.

Contre les taches tenaces :

Sa couleur noire pourrait nous en faire douter, mais le charbon est efficace pour se débarrasser des taches tenaces dans la maison : baignoire, évier, wc et douche, carrelage, vitres, meubles en bois,… Utilisez-le comme une pierre-ponce pour récurer en douceur et/ou étaler de la poudre sur la tâche pour qu’elle l’absorbe (bois). Attention aux surfaces que vous souhaitez nettoyer de cette manière, le faire sur un mur en plâtre ou du papier peint ce serait une bien mauvaise idée …

Pour les outils de jardin et autres :

Quelques morceaux de charbon dans votre caisse à outils ou à l’endroit où ils sont entreposés empêchera leur oxydation (rouille).

Pour dessiner :

Un morceau de charbon vous permettra, à vous et à vos enfants, de laisser libre court à votre côté artistique en dessinant ! Si vous tenez à vos murs blancs, évitez toutefois l’atelier artistique avec les enfants au milieu du salon, par contre, ils pourront s’exprimer à l’extérieur sur un mur ou les dalles de la terrasse, et pourquoi pas faire une marelle ?

Le dessin au charbon est connu depuis bien longtemps et même toujours utilisé de nos jours avec le dessin au fusain. Si vous avez un fusain d’Europe chez vous (ou du saule), vous pouvez même vous confectionner vos crayons  !

Le fusain provient de la carbonisation de branches de fusain d’Europe.

En cuisine (charbon actif) :

Votre potager ne vous suffit pas et pour une fois vous avez acheté des légumes de provenance douteuse ? Laissez-les tremper quelques heures dans de l’eau avec plusieurs morceaux de charbon, celui-ci absorbera en grande partie les résidus d’engrais, pesticides et autres joyeusetés que l’on peut retrouver sur nos aliments. Cette solution au charbon vous permettra également de garder vos légumes frais un peu plus longtemps.

Un morceau de charbon plongé dans une sauce qui a mal tournée pourrait la sauver, il peut en effet extraire le mauvais goût ou odeur d’une sauce qui a brûlé, est trop salée ou trop pimentée.

Pour prendre soin de soi (charbon actif) :

Pour la blancheur des dents :

Le charbon peut vous aider à retrouver un sourire éclatant de blancheur, en effet sa nature abrasive permet de se débarrasser du tartre et des tâches sur les dents. Pour ce faire, il vous suffit de tremper le bout des poils de votre brosse à dent humidifiée dans de la poudre de charbon (on peut y associer du jus de citron) et de vous brosser les dents avant de bien rincer votre bouche avec de l’eau tiède.
Attention toutefois car en cas d’usage trop fréquent (ou intense), le charbon risque d’abimer l’émail de vos dents et une fois celles-ci abîmées, c’est irrémédiable, l’émail ça ne se régénère pas ! Ceci est valable également pour tous les dentifrices « blancheurs » au charbon, diamant ou autres.
Et tout comme pour le dentifrice à la cendre et autres préparations maison pour se brosser les dents, n’oubliez pas que le fluor est nécessaire pour garder une dentition saine, les dentifrices maisons, ok, mais en alternance avec le dentifrice recommandé par votre dentiste…

« l’émail charbon », le magie du noir pour des dents plus blanches…

Pour la peau :

Le charbon de bois a un pouvoir assainissant assez spectaculaire : il débarrasse la peau de toutes les impuretés, aussi bien celles que sécrète votre corps que les marques de pollution et les résidus chimiques du maquillage. Il permet également de conserver une peau plus lisse.
Il suffit de réaliser une solution épaisse avec de l’eau et de la poudre de charbon (vous pouvez ajouter à votre masque du miel, ou de l’eau de rose, du yaourt, …) et de l’étendre sur la zone à traiter. Laissez agir au moins une heure puis prenez un bon bain pour finir de nettoyer en profondeur. On peut aussi se faire du savon ou un gommage au charbon. Les pores sont désincrustés en profondeur, les points noirs éliminés et l’apparition de boutons est limitée.

Encore une fois, technique à utiliser avec modération, en particulier pour les peaux sèches et/ou sensibles qui devront être bien hydratées après utilisation du charbon. Si vous avez la peau mixte ou grasse, aucun souci !

Pour purifier l’organisme :

Le charbon végétal actif est un produit naturel purifiant reconnu pour sa capacité à décontaminer l’organisme.
Il est notamment utilisé pour lutter contre les intoxications alimentaires, l’ingestion de produits ménagers, de poison, de certaines drogues ou médicaments, … En raison de sa grande capacité d’adsorption, il permet d’absorber les toxines et substances présentes dans le système gastro-intestinal telles que les métaux lourds, les pesticides, les additifs alimentaires, les hormones de synthèses, les venins, … avant d’être éliminé avec les selles.

L’ingestion de charbon de bois serait aussi bon contre les ulcères, la diarrhée, la constipation.
Parlez-en à votre médecin, particulièrement si vous êtes sous traitement médical …

Par contre, contrairement à certaines rumeurs, il ne vous aidera en rien en cas de gueule de bois, si vous avez trop bu, buvez beaucoup d’eau et assumez !

Pour les plaies et les infections :

Tout comme chez les végétaux, recouvrir une plaie de poudre de charbon de bois permet d’en extraire l’infection. Cela permet aussi de guérir plus vite les petites meurtrissures et coupes. Bon à savoir en cas de blessure durant un camp de survie…

Comme vous le constatez, il y a de quoi faire avec du charbon, et ses utilisations sont bien différentes de celles de la cendre. En attendant de tester tout cela, profitez bien de la chaleur du feu de bois qui crépite dans votre cheminée !

Sur ce, je retourne au charbon…

Votre coach, Harmony.

PS : Vous souhaitez en apprendre plus en ma compagnie sur le jardinage au naturel ? Je vous propose des ateliers sur ce sujet et bien d’autres tout au long de l’année à Marneffe (entre Huy et Waremme), n’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions ou que vous souhaitez vous inscrire.


Répondre à NADINE Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Les utilisations du charbon de bois au jardin et ailleurs.

    • Harmony Auteur de l’article

      Merci ^^
      Mais n’allez pas croire que je suis un puit de savoir sans fond… lol
      Mon savoir est principalement de savoir trouver, vérifier et compiler l’information, ça et quelques années d’études et d’expériences 😉