Et si on plantait des arbres?


Depuis ma plus tendre enfance les arbres me fascinent, j’y trouve depuis toujours l’apaisement, le réconfort, la beauté dont j’ai besoin pour m’épanouir.
Pouvoir toucher leur écorce et sentir leur sève circuler sous celle-ci me permet de me sentir en connexion avec  la nature, mais surtout avec moi-même.
Devant un chêne centenaire, je ne peux être qu’admirative devant tant de force, de longévité, de ténacité face aux épreuves de la vie ; je m’en inspire !
Pour moi, la vie prend tout son sens quand on respecte sa part de nature, quand on sait prendre le temps de l’observer, de vivre à son rythme, en harmonie avec les autres éléments.
Bien sûr, le fait d’avoir grandi en lisière de forêt et d’en avoir fait mon terrain de jeux m’a permis de développer cette sensibilité particulière. Mais cette sensibilité est ancrée en chacun de nous, certains l’ont juste négligée au point de l’oublier…
Les arbres symbolisent la vie, la mort et la renaissance, la vie en perpétuelle évolution.  Même inconsciemment, nous avons besoin de leur présence au risque d’être déracinés, emportés par les flots d’une vie trop artificielle. Les arbres sont notre ancre.
D’un point de vue spirituel ils sont le lieu sacré où le ciel s’enracine à la terre… Pas besoin cependant de savoir aligner ses chakras pour bénéficier de leur effet bienfaiteur, savoir s’émerveiller en les contemplant suffit.

« Personnellement, je ne trouve rien de plus beau qu’un paysage arboré lorsqu’il se pare des couleurs automnales… Cette explosion multicolore promet une découverte d’un horizon chaque jour différent.  Rien n’est plus triste à mes yeux qu’un paysage gris béton ou monotone s’il s’agit de prairies vertes… »
– Réponse de Malou à ma question « selon vous, pourquoi est-il important de planter des arbres ».
Nous avons tous besoin d’émerveillement.

N’y a-t-il pas de plus beau geste à faire pour nos enfants que de planter des arbres ?
Même si l’on est trop âgé que pour profiter un jour de leurs fruits, planter des arbres  donne un sens à la vie !
Mais laissons de côté ma sensiblerie… Certains ont sans doute besoin d’arguments plus concrets pour passer à l’acte.
Les arbres et arbustes sont essentiels à notre écosystème et apportent de multiples bienfaits pour l’environnement, la biodiversité et pour nous; et ce, de manière bien plus concrète qu’un ressenti quand on leur fait un « câlin »… Les arbres ont de nombreuses fonctions indispensables:

Purificateurs d’air.

Ce sont principalement eux qui filtrent notre air.
Ils absorbent le gaz carbonique mais aussi d’autres polluants nocifs (les particules fines émises par les gaz d’échappement ou les chauffages urbains) et libèrent de l’oxygène. De plus, ils servent aussi de filtres à poussière qui s’agglutine dessus avant de retourner au sol via la pluie.

Gardiens de la terre et des eaux.

Leur système racinaire profond permet d’aller puiser des éléments nutritifs en profondeur et de les ramener en surface pour les autres plantes, il permet aussi de retenir la terre et de lutter contre l’érosion, il facilite l’infiltration d’eau de pluie dans le sol diminuant ainsi les risques d’inondations.

Régulateurs des excès climatiques.

Les arbres atténuent les excès climatiques, ils ralentissent les vents violents et nous servent de brise-vent, ils amortissent les gouttes de pluie et leur effet « splash », ils nous apportent de l’ombre et de la fraicheur en été, …

Climatiseurs naturels.

En parlant de fraicheur, saviez-vous qu’un arbre mature en ville équivaut à cinq climatiseur ? Et ce de manière nettement moins polluante ! Ces végétaux peuvent en effet réduire la température en bloquant la lumière du soleil mais aussi en transpirant via leurs feuilles, agissant ainsi comme de véritables climatiseurs naturels tout en faisant parasol.

Les arbres nous servent de rempart, non seulement contre les aléas du climat, mais aussi contre les pollutions sonores et visuelles ou un voisin désagréable. Une haie peut servir de brise-vent, brise-vue, clôture,…et le tout en étant nettement plus esthétique que de quelconques panneaux…

Plus value immobilière.

Même sur le plan financier planter des arbres s’avère avantageux…
Outre les économies de chauffage (protection contre les vents froids) et de climatisation,  l’installation d’arbres aux abords de bâtiments diminuent leurs frais d’entretiens et augmente la valeur des propriétés.
Selon certaines études, un aménagement paysager comprenant des arbres matures augmente de 10 à 20 % la valeur d’une propriété, les maisons pourvues d’arbres en façade se vendent plus aisément et les zones commerciales pourvue d’arbres attirent plus de clients qui y flânent plus longtemps et donc y dépensent plus d’argent…

Garants d’une bonne qualité de vie.

Chose bien plus précieuse que l’économie apportée, les arbres améliorent considérable notre qualité de vie.
Il a été prouvé que, chez les humains, le fait de côtoyer des arbres réduit le niveau de stress, abaisse le besoin de médication contre la douleur, amoindri le niveau d’agressivité et augmente le niveau de rétention d’information chez les enfants.
Vivre dans un environnement boisé et verdoyant nous permet de nous ressourcer et de nous reconnecter avec la nature, d’être plus « Humain »…

Fournisseurs de ressources.

Outre ces avantages, les arbres sont aussi fournisseurs de bien des ressources.
Ils nous offrent depuis la nuit des temps leurs fruits pour nous nourrir, leur bois pour nous chauffer ou construire, leurs fleurs et feuilles pour nous soigner, leur sève pour faire des cures printanières ou du latex,…  en les installant dans nos jardins on peut ainsi profiter pleinement de leurs bienfaits.

Héritage précieux.

Après tout, quoi de plus agréable que de croquer dans une poire tout juste cueillie ou que de voir nos enfants jouer dans leur cabane en bois ? Quoi de plus ressourçant que d’écouter le bruit du vent se perdre dans la cime des arbres ou que de s’assoupir à l’ombre d’un beau chêne ? Quoi de plus pratique que de disposer chez soi de feuilles mortes en quantité pour regarnir le mulch ou de pouvoir s’adonner à sa passion de tressage avec l’osier offert par notre saule ? Quoi de plus apaisant que le jeu d’ombre et de lumière sur un mur offert par le feuillage de l’arbre voisin ou de regarder le va et vient incessant d’un couple de mésanges nourrissant ses petits ? Quoi de plus valorisant que de planter un arbre et de laisser ainsi une trace de notre passage, un héritage pour nos enfants…

Essentiels pour la biodiversité.

Planter des arbres et arbustes est aussi un merveilleux moyen d’accueillir la nature chez soi !
Même si on n’a pas l’espace pour planter tout un massif boisé, accueillir un simple arbuste c’est accueillir la biodiversité !
Les arbres et arbustes sont de véritables refuges nourriciers pour de nombreuses espèces d’oiseaux, de petits mammifères et reptiles ou encore d’insectes. Avoir des arbres et arbustes dans son jardin c’est la garantie d’avoir un jardin vivant où l’on entend des oiseaux chanter, d’avoir aussi à ses côtés une précieuse armée d’auxiliaires (*) pour nous aider. C’est aussi, particulièrement quand on habite en ville, participer au maillage écologique en créant des ilots accueillant, des couloirs de circulation, pour permettre à de nombreuses espèces de survivre dans un environnement rendu hostile par les constructions de l’homme.

Nos arbres et arbustes sont essentiels pour nous comme pour la biodiversité, et pourtant, ils sont en dangers. Ils sont menacés non seulement par notre société qui préfère abattre des arbres pour construire des parkings, mais aussi par les conséquences climatiques de nos folies…
Nous venons de connaitre une deuxième année de canicule et de sécheresse (et on n’est pas sorti !), or les répercutions de la première année n’ont pas fini de se faire ressentir pour de nombreux arbres. Chaque sécheresse affaibli considérablement certaines espèces qui sont alors bien plus sujetes aux maladies et ravageurs. Il suffit de regarder autour de soi pour voir à quel point nos arbres sont en souffrance, particulièrement les hêtres et les épicéas qui, affaiblis par des conditions climatiques auxquelles ils ne sont plus adaptés, se font ravager par des attaques de scolytes.
Bien sûr, la nature s’en remettra, à son rythme, en changeant certainement de visage, mais ce n’est pas une raison pour ne pas l’aider à aller mieux ! Surtout si on veut toujours y avoir notre place…

Nous avons besoin des arbres, plantons-en plutôt que de les couper!

Alors aidons la nature en plantant des arbres ! Mais pas n’importe lesquels…
Bannissons les espèces invasives (*) qui menacent notre biodiversité comme l’arbre à papillon (Buddleia davidii) ou le cerisier tardif (Prunus serotina) (liste des espèces invasives en région Wallonne) et préférons les espèces indigènes comme le noisetier (Corylus avellana) ou le sureau noir (Sambucus nigra) (liste des espèces indigènes en région wallonne).
Tant qu’à faire, plantons des arbres ou arbustes fruitiers comme le framboisier (Rubus idaeus) ou le néflier (Mespilus germanica) ou bien encore des ligneux mellifères (*) comme la bourdaine (Rhamnus frangula) ou le lierre (Hedera helix).

La haie monospécifique est à bannir!

De nombreux arbres et arbustes conviennent pour les haies, mais surtout, ne plantez pas une haie constituée d’une seule espèce, celle-ci serait alors nettement moins intéressante pour la biodiversité et nettement plus sensible aux ravageurs et maladies.

Le choix est vaste parmi les arbres et arbustes que nous pouvons accueillir au jardin, quelle que soit la taille de celui-ci. Choisissez-les bien en fonction de votre espace disponible mais aussi de vos envies et besoins et sélectionnez des variétés adaptées à vos conditions (sol, exposition, humidité) afin de garantir leur survie et de mettre tous les atouts de votre côté pour réussir vos plantations.

Optez pour une haie mixte d’essences indigènes.

Enfin, les arbres et arbustes nécessitent peu d’entretien. Ils demandent seulement un arrosage régulier l’année de leur installation au jardin. Par la suite un mulch entretenu et une éventuelle taille douce de temps en temps suffisent à leur épanouissement. Vous n’avez donc aucune excuse pour ne pas en installer au moins un dans votre jardin, mais plutôt que des bonnes raisons !

Face à l’urgence climatique et à l’effondrement de la biodiversité, planter un arbre est un acte d’importance…
Quelque part, planter un arbre c’est croire en l’avenir, c’est cultiver de l’espoir…

Harmony.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *