La cramaillotte: du soleil en pots!


« Lorsque je fleuri, je ressemble à un soleil, et lorsque mes graines sont mûres, elles s’envolent en pluie d’étoiles laissant derrière elles une pleine lune blanche… Malgré toute la magie que je dégage, dès que le printemps revient vous êtes nombreux à me persécuter avec vos tondeuses, vos couteaux désherbeurs ou pire, vos désherbants soi-disant naturels. Pourtant je rends des services à toute une communauté lorsque je m’épanoui dans vos pelouses, y compris à vous ! Encore faut-il me connaitre et savoir que chez moi tout est bon, de la pointe de ma racine à celles de mes feuilles en passant par mes fleurs !
Je n’ai pas le temps d’en dire plus, j’ai des abeilles et une multitude d’autres insectes à nourrir, mais je vous laisse entre de bonnes mains pour vous parler de la délicieuse gelée que l’on peu faire avec mes fleurs : la Cramaillotte ! Harmony, en tant que grande protectrice de celles qu’on appelle les « mauvaises herbes », je te laisse le soin de partager une de mes recettes… » .

Taraxacum officinale dit « le pissenlit ».

Pas de soucis Taraxacum, je prends le relais !

La cramaillotte est une délicieuse gelée aux parfums d’agrumes et de soleil, c’est avec plaisir que j’en partage la recette.

Pour réaliser votre cramaillotte, il vous faut 2 oranges bio, 2 citrons bio, du sucre (+/- 1kg) et un saladier rempli de fleurs de pissenlits.
Cueillez les fleurs le matin, dès qu’elles sont pleinement ouvertes sans trop attendre sinon d’autres seront venus leur butiner le pollen… la cueillette se fera dans un endroit non pollué, évitez par exemple le bord des routes ou des champs conventionnels, et en respectant la plante. Afin de ne pas embarquer de passagers clandestins, secouez chaque fleur avant de la mettre dans votre panier de récolte (ou sac en papier, les fleurs doivent pouvoir respirer).

Une fois votre précieuse récolte effectuée, enlevez les sépales et autres parties vertes de l’inflorescence pour ne garder que les fleurs. Et oui, ce que vous prenez pour UNE fleur est en fait une inflorescence typique de la famille des Astéracées : un assemblage de fleurs ligulées (qui ressemblent à des pétales) et de fleurs tubulées (le cœur du pissenlit).

Pressez les oranges et les citrons. Râpez vos pelures de citrons et d’oranges pour en récupérer les zestes et réservez-les au frigo.

Versez le jus des agrumes dans une casserole avec 1 litre d’eau. Ajoutez les fleurs de pissenlit et portez à ébullition tout en remuant. Diminuez le feu, mettez un couvercle et maintenez une ébullition légère pendant une bonne trentaine de minutes en remuant fréquemment. Coupez le feu et laissez ensuite votre préparation refroidir à couvert durant tout une nuit.

Le lendemain, filtrez la décoction avec une étamine (ou un essuie propre) et pressez bien les fleurs pour en récupérer tout le jus.

Pesez le jus récupéré et versez-le dans une casserole à fond large avec le même poids en sucre (1 kg de sucre pour 1 litre de jus). Portez à ébullition puis laissez frémir à découvert pendant minimum ¾ d’heure en remuant régulièrement et en écumant la mousse blanche qui se forme.

Quand il n’y a plus d’écume et le mélange est bien translucide et sirupeux, rajoutez les zestes d’agrumes et mélangez. Versez ensuite ce mélange dans des bocaux préalablement ébouillantés et fermez le couvercle.

Grâce à l’alchimie de la pectine des agrumes et du sucre, en refroidissant le mélange va s’épaissir et devenir de la gelée qu’il ne vous restera plus qu’à déguster ! Si la gelée ne prend pas, c’est que vous n’avez pas laissez le mélange frémir assez longtemps que pour évaporer l’excès d’eau. Pas de panique, il vous suffit de faire recuire la mixture.

Tout comme une confiture maison, votre cramaillotte se conserve plusieurs mois (voire années…) et se déguste nappée sur une tartine, une crêpe, une glace, .. ou simplement avec une cuillère !

Bon appétit !
Votre coach,
Harmony

PS : vous souhaitez en apprendre plus sur le pissenlit en ma compagnie ? Rendez-vous lors d’un des ateliers sur « les bienfaits des sauvageonnes » que je donne à Marneffe (entre Liège et Namur) tout au long de la belle saison. Les autres plantes sont aussi mise à l’honneur lors de différents ateliers sur « les bienfaits des plantes » ainsi que « le jardinage au naturel ».

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.