L’hellébore, la belle d’hiver


L’hiver est à nos portes et les fleurs se font rares… mais certaines d’entre elles bravent les rigueurs hivernales pour nous offrir une floraison dans cette période de dormance.

Parmi ces fleurs « hivernales » connaissez-vous l’Hellébore ?

fin de l'hiver sa floraison peut être spectaculaire

Appelée plus communément « rose de noël » (helleborus niger), l’helleborus sp est une vivace de la famille des renonculacées au feuillage coriace et persistant.  Elle peut mettre du temps à s’installer (environ deux ans), mais une fois en place elle vous offrira une belle palette de couleur en plein cœur de l’hiver : Blanc-vert, blanc, rose, pourpre,… selon la variété choisie. Pas étonnant que beaucoup de jardiniers tombent amoureux de cette belle d’hiver et en font une véritable collection ! Attention toutefois, cette plante est  toxique, à ne pas consommer donc (surtout la racine) et à manipuler avec des gants car elle peut provoquer des irritations cutanées.

rose

En massif, en couvre sol ou en jardinière,  l’hellébore se plait dans un sol frais (bien arrosé mais sans eau stagnante) et riche en humus.  Plante de mi-ombre ou d’ombre, elle se plaira particulièrement sous des arbustes à feuillage caduc. Ceux-ci la protègeront du soleil en été toute en lui offrant suffisamment de lumière pour sa floraison en hiver.

dsc04135

La plantation de l’hellébore se fait de fin de l’automne jusqu’au printemps. Durant l’hiver, le sol ne doit pas être gelé au moment de la plantation. Creusez un trou plus large que la motte,  ameublissez le fond et ajouter du sable pour obtenir un bon drainage. Trempez la motte dans de l’eau avant de la mettre en terre. Placez ensuite la motte dans le trou en faisant attention à ses racines ; celles-ci sont fragiles et sensibles à la dessiccation. Ne planter pas l’hellébore en profondeur car son collet ne doit pas être enterré. Remplissez le trou avec un mélange de terre du jardin et  de terreau ou autre amendement « maison » (compost, fumier, … Mais pas trop frais pour ne pas brûler les racines). Vérifiez bien que la plante soit correctement arrosée lors de ses 6 premiers mois.

Pour la culture en pot, drainer le fond et choisissez un pot 4 à 5 fois plus grand que la plante ; Celle-ci à besoin de place pour son système racinaire.

A l’automne et au printemps, paillez vos hellébores avec du compost pour stimuler la floraison. Coupez les feuilles flétries dès l’apparition des boutons floraux, supprimez ensuite les fleurs fanées si vous voulez prolonger la floraison.

dsc05762

Hellébore au début décembre

dsc05764

Au pied des feuilles, les boutons floraux font leur apparition…

La division des mottes ne se fait que quand celles-ci sont très grandes car cette plante n’aime pas être déplacée et ses racines sont fragiles. Certaines variétés ne se multiplient que par semis. Le semis reste d’ailleurs la meilleure méthode de multiplication. Récoltez les graines après la floraison ou laissez-la simplement se ressemer naturellement.

Prenez gardes aux limaces qui sont friandes des boutons floraux.

En définitif, l’hellébore présente de nombreux avantages ; elle réclame très peu de soins pour nous offrir une longue floraison originale durant l’hiver !

Votre coach.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *