Le jasmin d’hiver


Le paysage s’est recouvert d’un voile blanc, les branches, dépourvues de leurs feuilles ont mis leur manteau de givre, les oiseaux font la file à la mangeoire… Et pourtant, dans un coin du jardin une plante illumine notre regard par sa généreuse floraison jaune.

dsc05768

Jasmin d’hiver, mi-décembre

Il s’agit du jasmin d’hiver, jasminum nudiflorum, plante originaire de Chine de la famille des Oléacées. Ce bel arbuste sarmenteux, qui peut grandir jusqu’à  5 mètres, se pare d’un grand nombre de fleurs jaunes qui s’épanouissent de décembre à mars ! Rustique, il ne craint pas le gel (jusqu’à – 15°C).

Les rameaux, de section carrée, portent leurs fleurs jusqu’au printemps, avant l’apparition du discret feuillage. La grâce naturelle de ses rameaux sarmenteux en fait un arbuste très intéressant pour habiller une palissade, une façade, une clôture ou un escalier…

Il doit être palissé, car ses branches sont trop rigides que pour pouvoir s’enrouler d’elles-mêmes autour d’un support et trop souples que pour pouvoir supporter leur poids. Planté sans palissade, il peut toutefois devenir un surprenant couvre sol, ou bien on peu laisser ses branches tomber librement en cascade le long d’un muret.

dsc05766

Jasmin palissé sur un panneau en bois- bel habillage pour une palissade!

Le jasmin d’hiver convient aussi parfaitement à la culture en pot (30 cm de diamètre) pour illuminer une terrasse ou un balcon ; Sa croissance lente permet de le « maitriser » facilement.

Cette plante peut exigeante  s’épanouira dans tous les types de sols, même caillouteux. Il fleurira plus généreusement en étant exposé au soleil, mais se plaira aussi à la mi-ombre. Mettez-le cependant à l’abri des vents froids.

Lors de la plantation, trempez la motte préalablement dans de l’eau ; mélanger du compost ou du fumier sec à votre terre pour favoriser son implantation ; coupez les rameaux morts avant de placer le jasmin dans le trou ; Comblez-le et tassez  légèrement avant de bien arroser ; paillez le pied pour garder l’humidité puis appliquez une palissade (ou pas !). Cette plantation se fait de préférence en automne, mais on peut l’effectuer toute l’année hors période de gel.

Pour l’entretien, taillez les rameaux morts après la floraison ainsi que les rameaux envahissants (taille d’entretien).  Tous les 2 ou 3 ans, il est intéressant de rabattre son jasmin au ras du sol après la floraison pour qu’il reparte de plus belle l’année suivante !

De plus, le jasmin d’hiver se bouture facilement !  Coupez une branche de 30 cm de long en dehors de la période de floraison, en enfoncez-la au 2/3 dans un sol léger et humifère.  Les racines se formeront rapidement.

Une fois votre jasmin bien installé dans votre jardin, il vous émerveillera non pas par son odeur (contrairement à son cousin le jasmin blanc, il est inodore), mais par ses couleurs chatoyantes en plein cœur de l’hiver !

dsc05767Votre coach, Harmony.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *