Baies de sureaux noir 7


Il y a quelques mois, je vous parlais du sureau noir et de ses utilisations… nous étions en mai et le sureau était en fleurs… En août, ce sont ses fruits que l’on récolte !

Sambucus nigra. Pour le reconnaitre à ses baies, sachez que celles-ci sont dirigées vers le bas 😉

Les baies de sureau noir peuvent se consommer crues (uniquement si elles sont bien mûres !) ou cuisinées. On les appréciera ainsi préparées sous formes de muffins, tartes, gelées, confitures,… seules ou accompagnées de mûres ou de prunes 😉

Tous comme les fleurs et l’écorce, les baies de sureau noir sont bénéfiques pour l’organisme: élimination urinaire, facilitation la digestion, anti-inflammatoire et sudorifique.

Voici une recette toute simple de sirop de baies de sureau noir :

Récoltez les baies bien mûres de préférence le matin, ensuite triez-les, pour ne garder que les fruits mûrs, et rincez-les.
Si vous n’avez pas la chance de pouvoir récolter vos baies chez vous, cueillez les grappes entières, elles tiendront ainsi mieux au transport. Si le trajet à faire entre la récolte et la cuisine, égrainez directement les baies sur l’arbre en faisant « rouler » les fruits sous vos doigts avec un récipient en-dessous de la grappe, les baies mûres se détachent plus facilement et il y aura moins de baies immatures à trier 😉

Baies triées et rincées.

l’ébullition permet d’éclater les baies pour en recueillir le jus.

Une fois triées et rincées, placez les baies dans une casserole et couvrez-les à peine d’eau. Portez à ébullition quelques minutes, pour faire éclater les baies.

Pressez ensuite les fruits éclatés et le jus sur un tamis fin ou dans une étamine. Vous pouvez ajouter un peu d’eau sur la pulpe de fruit restant dans le tamis pour rallonger le sirop. Mais attention, pas trop : le sirop de sureau est très coloré (il sert souvent de colorant pour la « grenadine »), mais il ne faut pas trop le diluer sous peine de perdre le goût.

Les baies écrasées dans le tamis pour ne pas perdre une goutte!

Laissez bouillir quelques minutes le mélange jus-sucre.

Pesez le jus ainsi récupéré et ajoutez-y le même poids de sucre (de préférence du sucre de canne blond).
Faites cuire le sirop en le portant doucement à ébullition dans une casserole non couverte, maintenez l’ébullition quelques minutes.

Il ne reste plus qu’à verser le sirop bouillant dans une bouteille et le laisser refroidir avant de le conserver au frigo 😉Pour varier le goût de votre sirop, vous pouvez rajouter à la préparation soit du citron, soit quelques clous de girofle ou encore un peu de gingembre frais râpé.

Le sirop se conservera au frigo durant quelques semaines (environs 3 mois), vous pouvez doubler la durée de la conservation en ajoutant de l’acide citrique ou de la vitamine C à votre préparation.

Taddaaa! Avec 220 gr de baies j’ai fait 450 ml de sirop 😉

Le sirop de baies de sureau peut se consommer pour le plaisir de son goût (dilué dans de l’eau fraiche ou du vin blanc, en nappage de glace ou gâteau,…) ou pour colorer des pâtisseries,…
Mais il permet aussi de se soigner ! En cas de toux, grippe ou refroidissement, buvez 15 ml ou 1 cuillère à soupe de ce sirop 4 fois par jour. Un bon conseil pour boire ce sirop est de rajouter ces 15 ml à un thé ou tisane et de boire le plus chaud possible.

Encore une fois, la nature nous offre tous ces bienfaits, une raison de plus pour la respecter et l’accueillir dans nos jardins 😉

Harmony


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires sur “Baies de sureaux noir

  • Dubois Jacqueline

    Ce sirop me ramène aux souvenirs d’enfance…mes parents connaissaient la campagne et allaient cueillir du sureau dont ils ramenaient de grandes bassines…le sirop était ensuite préparé…nombreuses bouteilles de 1 litre! Ils faisaient plaisir à toute la famille et aux amis !

    • Harmony Auteur de l’article

      Merci de partager ce souvenir ^^
      Il est vrai que la cueillette et le tri des baies est un travail de patience, mais si on a l’occasion de le faire en famille ou entre amis, cela devient vite un moment convivial 😉
      Et rien ne remplace le plaisir de partager!

  • Michèle

    J’adote
    Je cherchais justement des recettes pour le sirop et voilà que j’y trouve aussi celle du vin!
    Tout est parfaitement clair et bien expliqué !
    Merci pour le partage de votre expérience !
    Je vais essayer de ce pas!